Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/11/2012

discréditer publiquement un mouvement religieux minoritaire

La Fondation pour la Mémoire Vivante, dans le n° 56 de sa revue Mémoire Vivante*, explique comment les nazis opéraient pour discréditer publiquement un mouvement religieux minoritaire qui refusait le dictat de Hitler, il s’agit ici du mouvement des Témoins de Jéhovah.

Quelles différences entre les méthodes des nazis d’alors pour discréditer un mouvement religieux minoritaire et celles d’aujourd’hui en France en 2012 ?

Nous vous laissons tirer vos propres conclusions :

témoin de jéhovah, discrimination

 

*Créée en 1990, la Fondation s’est fixée comme objectif de pérenniser la mémoire de l’Internement et de la Déportation au-delà de la génération des témoins et de faire connaître les valeurs qui en sont issues.



 Partager

Les commentaires sont fermés.