Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2013

Les cerveaux de la Miviludes

La Miviludes n’a pas son égale au monde pour lister des « caractéristiques sectaires ». La Chine et la Corée du Nord nous envient certainement cette institution chèrement entretenue par les services du Premier ministre.

Voir ci-dessous la liste de termes ou de mots faisant présumer une « dérive sectaire », selon les cerveaux de la Miviludes : 

miviludes-guide.jpg

 

miviludes-guide-50.jpg

miviludes-guide-51.jpg

 

Commentaires

Cette liste remise à jour par la Miviludes n'est pas nouvelle, elle était utilisée par l'ADFI (pseudo association financée presque à 100% par l'Etat) il y a déjà des années, la Miviludes n'a fait que la compléter avec de nouveaux termes positifs... En fait l'idée c'est d'aller voir d'urgence votre médecin si vous vous sentez bien... ou si vous vous sentez tellement bien que vous n'avez aucune envie d'aller le voir, que votre voisin vous dénonce aux autorités. La liste n'est de toute façon que purement idéologique et utilisée par absolument aucune entreprise, puisque les entreprises cherchent le développement et non la 'décroissance', une manifestation de plus du fossé d'incompréhension qui existe entre l'Etat et le monde économique. Intéressant de noter aussi qu'en temps de crise l'Etat perde autant d'argent à financer un lavage de cerveau national visant à discréditer sous toutes ses formes les désirs de développement et d'épanouissement, et à nous faire croire qu'une ruine sociale et économique est le sommet de toute réussite humaine, économique ou politique souhaitables. Une forme de 'renversement des valeurs'; conséquence de la crise, ou origine?

Écrit par : Eric Bourdon | 28/04/2013

Les commentaires sont fermés.