Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2006

UNADFI : les "agent de l'ombre" et la non-transparence

Extrait du rapport d'activité 2000 de l'UNADFI rapport_d_activite_unadfi_2000_a.pdf

Il y est fait mention des agents de 'l'ombre" de l'UNADFI et de la crainte de l'UNADFI de révéler ses comptes publiquement en application de la loi de 1978.

Extraits :

"Nous pensons également à nos partenaires qui œuvrent dans les services de l'Etat. On ne
connaît pas assez leur dévouement, eux qui, en toute discrétion, font un travail remarquable. Grâce à
leur détermination, leur grande connaissance du sujet et leur efficacité, agissant dans l'ombre, ils ont fait grandement avancer les choses. Sans vouloir les citer nommément, nous voulons, au nom de tous
ceux, connus et inconnus, qu'ils ont aidés, les remercier chaleureusement.

CONCLUSION

....
Cependant apparaît un danger, celui de la loi du 12 avril 2000, venant en complément d'une loi
de 1978, qui prévoit que toute administration subventionnant une association est tenue de communiquer
à tous citoyens qui en feraient la demande, les budgets, comptes et rapports financiers de cette
association. Ne resterait alors qu'une seule alternative: accepter que les sectes sachent presque tout...
ou n'avoir comme financement que celui des citoyens que vous êtes."


Page 10 du rapport d'activité

Sans commentaires.

Les commentaires sont fermés.